Impôt : remboursement ou solde à payer ?

07/07/2021
Thumbnail [16x6]

Lorsque le montant d’impôt prélevé en 2020 est supérieur à la somme due, le contribuable a droit à un remboursement. Dans le cas inverse, son compte sera débité.

Lorsque le montant d’impôt prélevé en 2020 est supérieur à la somme due, le contribuable a droit à un remboursement qui sera effectué par virement sur le compte bancaire de l’intéressé le 20 juillet ou le 6 août 2021.

Dans le cas où les sommes payées en 2020 n’ont pas permis de couvrir l’intégralité de l’impôt dû ou que le contribuable a bénéficié d’une avance de réductions ou crédits d’impôt trop importante en janvier 2021, le solde restant sera directement prélevé sur le compte bancaire de l’intéressé à partir du 27 septembre 2021.

La ponction sera effectuée en une fois si le montant de l’impôt à payer est inférieur ou égal à 300 €, ou en quatre fois s’il est supérieur à 300 €.

En cas de solde d’impôt à payer, le montant est directement débité sur le compte bancaire connu de la DGFiP (Direction générale des Finances publiques). Pour un remboursement, l’administration fiscale procède également par virement ou par courrier avec un chèque à encaisser. Ainsi, il est donc important de vérifier que le compte bancaire connu de l’administration fiscale est le bon.

Contactez nous